5 astuces pour passer à l’action : FINI les fausses excuses !

5 astuces pour passer à l’action : FINI les fausses excuses !

Dans bien des domaines ou des projets, l’étape la plus difficile à surmonter consiste bien souvent à devoir enfin se jeter à l’eau et passer à l’action !

Vaincre la procrastination n’est pas simple du tout. Remettre les choses à demain, c’est tellement plus facile.

Je peux le comprendre car je suis passé par là aussi. Mais un beau jour, j’en ai eu marre et j’ai décidé de passer à l’action une bonne fois pour toutes.

Dans cet article, nous allons aborder ensemble des solutions qui vont vous permettre de vous lancer, sans tenir compte des fausses excuses ou de la procrastination.

Dans la vie, il existe un nombre important de barrières en tous genres. Elles sont souvent d’ordre psychologique.

Le pire, c’est que nous nous créons nos propres barrières, pour des raisons irrationnelles et finalement peu crédibles.

Cet article est rédigé pour toutes les personnes qui souhaitent entreprendre quelque chose, créer, apprendre et expérimenter. (peu importe quoi)

Si vous lisez cet article, c’est très probablement que vous n’êtes pas encore passé à l’action. Si c’était le cas, vous n’auriez pas cliqué pour lire l’article…

Mettons enfin un terme aux fausses excuses !

 

Astuce 1 – Franchissez la première marche de l’escalier

C’est l’étape la plus importante. Ne voyez pas les choses trop en grand et ne vous faites pas de films.

Imaginez par exemple que vous souhaitez apprendre la guitare ou le piano. C’est vrai que ces instruments peuvent paraître très compliqués à apprendre au premier abord.

En réalité, tout peut s’apprendre facilement, du moment que vous apprenez à votre rythme, pas à pas.

Cette astuce consiste donc à franchir la toute première marche de l’escalier, même si elle est minuscule.

Le plus important, c’est de se lancer, même si au début, l’avancée est microscopique.

Ensuite, vous pouvez très bien progresser étape par étape, tout doucement.

Ce qui compte, c’est de se lancer ! De passer à l’action.

Fini les fausses excuses du type : ce n’est pas pour moi, je n’y arriverai pas, c’est trop dur, ect…

Toutes ces excuses sont fausses car se lancer c’est aussi essayer et cela n’engage à rien, c’est facile à mettre en place.

 

Astuce 2 – Partagez votre lancement avec le monde entier !

Dans le monde de la start-up, il existe un type d’entrepreneur assez curieux qui garde son projet top secret.

Hélas, c’est une erreur courante chez l’entrepreneur débutant que de vouloir tout cacher, pour tes raisons souvent grotesques.

J’appelle cela le syndrome de l’agent secret. C’est un entrepreneur qui ne veut absolument pas divulguer son idée, sous peine de se la faire voler. (entre autres)

Même si ça peut se comprendre dans certains cas exceptionnels, quand on est entrepreneur débutant, la seule chose qui compte c’est de trouver des clients.

Le problème c’est qu’il est difficile de trouver des clients sans parler de son idée.

Ce qu’il faut comprendre avec le syndrome de l’agent secret, c’est que par exemple, si vous réalisez un dessin, n’ayez pas peur de le montrer.

N’ayez pas peur de la critique ni de l’avis sans pitié des gens car c’est justement ça qui fait grandir.

C’est avec l’avis des autres et leur contribution que nous pouvons construire quelque chose pas uniquement basé sur notre perception.

Si nous créons, c’est surtout pour les autres n’est-ce pas ? Autrement, quel intérêt à créer ?

Cette astuce consiste donc à partager le plus possible votre progression et vos actions avec votre entourage.

Cela va vous permettre d’être encouragé et motivé et si vous tombez sur des personnes bienveillantes, elles peuvent même vous aider à vous lancer !

 

Astuce 3 – Mettez votre perfectionnisme au placard

Le syndrome du perfectionniste ressemble au syndrome de l’agent secret. Leur point commun, c’est qu’ils trouvent toujours une bonne excuse pour ne jamais se lancer.

Cette « bonne excuse », c’est un truc du style : je ne peux pas me lancer, car ce n’est pas parfait, ce n’est pas comme je le voudrais.

Je suis sidéré de voir à quel point le perfectionnisme peut représenter un problème pour une grande majorité de gens.

Pour reprendre l’exemple des entrepreneurs, savez-vous qu’environ 90% des startups échouent ?

Je ne dis pas que c’est à cause du syndrome du perfectionniste mais cela y ressemble car si autant de boîtes échouent, c’est très souvent à cause d’une mauvaise compréhension de ce qui est important.

Ce qui est VRAIMENT important, ce n’est pas de faire parfaitement une seule étape.

Le plus important, c’est de tenir sur la durée et d’arriver à sortir enfin un truc !

Même si le résultat est un peu pourri au début, du moment que vous sortez quelque chose, c’est CA qui compte…

L’astuce ici, c’est d’avoir une bonne vision d’ensemble sur les choses et avoir le sens des VRAIES priorités.

 

Astuce 4 – Retrouvez la motivation

La motivation est le carburant du véhicule de l’action. Sans carburant, votre voiture n’ira pas très loin.

J’ai autour de moi des personnes qui ont beaucoup de potentiel, mais qui par manque de motivation, ne se lancent pas.

Elles ne passent pas à l’action parce que rien ne parviennent à suffisamment les motiver.

Je peux comprendre cela mais sachez que la motivation, c’est comme les bâtiments, ça peut se construire.

J’ai un petit exercice à vous proposer pour que vous soyez davantage motivés, si en tout cas vous avez ce problème.

Vous voulez passer à l’action, vous avez un projet en tête, mais vous n’êtes pas assez motivé pour le lancer.

Prenez une feuille de papier et notez toutes les choses possibles et imaginables que votre projet peut vous apporter, une fois arrivé à son potentiel maximum.

Je vais me prêter à l’exercice. Mon projet, c’est de réussir à vivre de ma passion de coach en créativité et en développement personnel. Voici un tout petit aperçu des bénéfices que je pourrais en tirer, si mon projet réussi :
– Ma famille serait très fière de moi
– J’aurai accompli quelque chose qui paraissaient impossible pour pas mal de gens
– Je pourrais enfin quitter la rat-race et ne plus dépendre du salariat, cette prison pour les artistes
– Je pourrais construire la maison autonome et écologique de mes rêves (avec des poules dans le jardin)
– Je deviendrais un exemple à suivre pour les autres, ce qui est très gratifiant
– Ect…

Ce n’est juste qu’un aperçu des différents bénéfices que je pourrais tirer de ma future réussite.

Si vous créez une liste semblable pour votre projet et que vous la regardez tous les jours, je peux vous assurer que vous ne manquez plus de motivation.

Ce qui nous amène à la dernière astuce, l’enjeu.

 

Astuce 5 – Avoir un enjeu majeur

C’est mon astuce préférée. C’est grâce à cette astuce que je déborde sans cesse de créativité, de motivation et d’envie d’agir.

Avoir un enjeu ou de l’ambition, c’est tout simplement avoir une raison très puissante de faire quelque chose.

C’est souvent un but qui se concrétise sur le long terme.

Par exemple, quand vous avez la flemme de sortir, il vous faut une excellente raison pour vous convaincre à sortir n’est-ce pas ?

Passer à l’action, c’est la même chose. Il faut une excellentissime raison de le faire.

Cherchez cette bonne raison et n’arrêtez pas de chercher tant que vous ne l’avez pas trouvé. Il y en a forcément une.

Au départ, Elon Musk vendait des voitures électriques de luxe et au final, il se retrouve à vouloir envoyer les gens sur mars.

Quel peut être son enjeu majeur ? Conquérir la galaxie toute entière ? Qui sait ou tout ça peut mener…

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’avoir un enjeu majeur dans sa vie, ça peut tout changer.

Un jour, vous regarderez en arrière et vous contemplerez avec fierté tout ce que vous avez pu accomplir, parce que vous aviez une raison si puissante de le faire, que rien n’aurait pu l’arrêter.

N’ayez pas peur d’avoir de l’ambition. Si la motivation est le carburant de la voiture de l’action, l’ambition est le carburant de la fusée de votre projet…

 

Passer à l’action, en conclusion

Cette conclusion va être très courte. Vous n’avez aucune excuse valable pour ne pas vous lancer.

En plus, je vous ai donné des astuces qui vont vous permettre d’enfin passer à l’action et de lever toutes les barrières.

La seule question qui demeure est : qu’attendez-vous pour passer à l’action ?

Pour en savoir plus sur mon histoire personnelle, je vous invite à lire cet article.

Si ça vous branche, vous pouvez aussi télécharger mon eBook gratuit sur la créativité. Il vous propose 77 idées pour stimuler votre créativité. Vous allez en avoir besoin.

Laisser un commentaire